L'Avenir est à la Campagne - logo

« Il n’y a plus de portes dans les murs, plus de ponts sur les rivières.
Entre les pour, les contre, les contre du pour et les pour du contre, nous prenons nos peurs pour des opinions,
et nous nous rapetissons dans nos peines. Chacun pour soi, chacun chez soi,
nous ne faisons plus que subir et nous débattre dans la tristesse de la séparation.
Il est là, le vrai virus, caché dans cette cave du cœur où nous oublions notre commune humanité.
Au delà de nos idées, de nos croyances, il est grand temps de revenir à ce qui nous fait semblables : la vie, la chaleur de la vie.

Nous ne sommes ni nos idées, ni nos croyances. Nous sommes beaucoup plus que cela.
Nous sommes des êtres vivants peuplés de joies, de peines, d’émerveillements, de mémoire,
de rêves et de cauchemars, d’élans et de désirs. Parlons donc de tout cela qui nous unit,
c’est la meilleure façon d’éloigner ce qui nous sépare.

Le mauvais temps que nous traversons doit nous apprendre à grandir,
à créer partout où nous le pouvons des oasis de fraternité plutôt que des champs de bataille.
Je vous le dis parce que je sais qu’au fond nous en rêvons tous, et que nous n’avons pas d’autre choix que de cheminer vers nos rêves. »

Les mots d’Henri Gougaud, poète et conteur occitan, résonnent…
et nous donnent la force de continuer, plus que jamais, à rêver à l’avenir… à la campagne.

Autour de « l’Avenir est à la Campagne », vous pouvez suivre l’aventure des podcasts qui démarre
et vous projeter avec nous vers le futur spectacle que nous allons créer ensemble.

Première étape : rendez-vous samedi 4 et dimanche 5 septembre prochain pour écouter et parler,
échanger autour de notre présent et de notre avenir.

Au programme :

Le samedi dès 10h, conférence de la passionnante Valérie Jousseaume,
enseignant-chercheur à l’Université de Nantes et autrice du super bouquin « Plouc pride, un nouveau récit pour les campagnes »,
puis auberge espagnole, puis une après-midi (surprise!) de partages et d’échanges,
entre réflexion enthousiaste et partage artistique, pour finir la journée avec le spectacle chorégraphique « Bois »
de la Compagnie « les Boraldes dansent », autour du film de Georges Rouquier, « Farrebique ».

Le dimanche matin, c’est autour de « L’instant Photo » du Dandy Manchot,
avec prises de vue individuelles et collectives, que nous nous retrouverons, 
avant de partager le repas ensemble pour ensuite échanger à nouveau autour de réflexions artistiques,
et de cheminer vers la projection de « Farrebique » en partenariat avec Cinécran81.

Ce week-end, nous le voulons source de réflexions, de témoignages, d’échanges bienveillants
et d’actes artistiques pour nous projeter ensemble vers la construction d’un spectacle
qui nous ressemble et que nous allons rêver ensemble.

N’hésitez pas à nous contacter par mail à avenircampagne@lesfunambules.fr
ou par téléphone au 07 82 44 16 42 si vous voulez plus d’infos.
N’hésitez pas à visiter les différents liens ci-dessous.

Et pour finir, voici les derniers mots du livre de Valérie Jousseaume :

« Que les sourds portent la nouvelle aux autres, que les aveugles dessinent les campagnes qu’ils voient dans leurs rêves,
que les fous se mettent à l’œuvre et que les muets chantent des chansons pour soutenir haut nos cœurs ! »

A très vite,

Les Funambules.


Différents liens à visiter :

Le podcast « l’Avenir est à la Campagne »
Les podcasts vidéo de Valérie Jousseaume 
« Plouc pride, un nouveau récit pour les campagnes »
Le site du Dandy Manchot
La « Cie Les Boraldes dansent » – Spectacle chorégraphique « Bois »
« Farrebique »
Le site du Théâtre le Colombier