Comment se raconter en prison ?
Que dire ? Comment l’écrire ? 
Que faire de ce moment hors du temps et si brutalement réel ? 
La prison est une suspension, un silence bruyant dans la vie d’un homme. 
Qui laisse des traces. 
Qui révèle des failles. 
Comment le dire ? Quels mots ?
Où se cachent-ils ? 
Avec mes silences ? Qui s’y cache ? 
Comment appréhender le temps qui passe ? 
Le temps du présent, celui de l’après ou celui de l’avant… 
celui de l’enfance.

« Quatre en cellule » – Didier Chamizo – 2010

Projet d’ateliers en maison d’arrêt d’Albi pour la réalisation d’un court-métrage et d’une publication,
en collaboration avec le service des Musées du Département et le SPIP du Tarn.

« Yoyos 20  » – Ernest Pignon-Ernest – 2012